AFRIQUE DU SUD : LE TOURISME HOMOSEXUEL EN PLEIN ESSORT

Les touristes homosexuels, indésirables  dans la plupart des destinations africaines trouvent en Afrique du Sud, une terre d’accueil. Le nombre de visiteurs ,lesbiennes et gays a considérablement augmenté grâce à la multiplication des  guides et agences de voyage spécialisés. 

Sur 1,5 Millions d’arrivées touristiques à l’aéroport de Cape Town, 15 pourcents sont gays et lesbiennes. Dans un continent ou l’homosexualité  reste  un sujet tabou, l’Afrique du Sud affiche fièrement son hospitalité pour les touristes homosexuels. Dans les aeroports , notamment celui de Cape town, les cartes roses des destinations gays et lesbiennes sont distribuées à ciel ouvert par les agences de voyage spécialisées, de plus en plus nombreux.

la métropole touristique sud-africaine fait partie des destinations privilégiées des homosexuels, comme  San Francisco, Miami, Sydney, Berlin ou Amsterdam.

En dehors de la beauté de la ville et de ses environs les touristes homosexuels sont attirés par les plages , les vignobles , les restaurants chics et surtout la tolérance des habitants,qui considèrent les touristes, lesbiennes et gays comme les plus riches, dépensiers et plus généreux.

Toute une gamme d’hébergement leurs est proposée. Et les guides  ont des offres spéciales pour ces touristes. Rencontres, fêtes, boites de nuits, bars , restaurants sont proposés aux visiteurs qui vont parfois  jusque dans l’arrière-pays pour rechercher les séductions du terroir.

Cependant les touristes homosexuels qui marchent en couple   se tenant la main librement ou s’embrassant dans les rues ne sont pas à l’abri de violences dans les townships ou les quartiers afrikaners conservateurs ne sont pas aussi tolérants. Les touristes  lesbiennes y sont très souvent victimes de viols perpétrés par les jeunes hommes homophobes. L’autorisation des mariages homosexuels en Afrique du Sud a contribué au développement rapide du tourisme homosexuel dans le pays de Nelson Mandela.

 

 

Partager l'article: