AMBAM, UNE DESTINATION  EN PLEIN ESSOR

La ville camerounaise située à la frontière avec le Gabon et la Guinée équatoriale, est un véritable carrefour aux multiples attractions. Cette cité enfouit dans la forêt équatoriale  présente un potentiel économique et touristique encore sous exploité. Ces nombreux marchés constituent des opportunités de croissance pour les populations et des  curiosités pour le visiteur.

 

 

« Nous voulons allez plus loin » c’est en ces termes que Hyacinthe Mba Mbo , maire de la commune d’ Ambam exprime les ambitions qu’il nourrit pour la commune dont il tient les rênes. Tel un bijou en pleine forêt équatoriale, la ville d’Ambam se dresse fière de ces artifices que lui confère sa position dans la zone transfrontalière; les marchés de la petites commune sont des lieux d’inter échange entre les tribus fang, bulu, ntoumou originaire de la région du sud, les autres  peuples du Cameroun que l’activité  commerciale transfrontalière mène vers la région du sud, sans oublier les ressortissants venus de de la Guinée équatoriale, du Gabon.

Véritables lieux de communion et de brassage de culture, le marché central d’Ambam, le Marché de new bell, le marché de Nsolé, le marché des petits métiers, le marché mondial d’ Abang minkoo  ont chacun des activités et des curiosités qui les caractérisent. Le premier situé  au centre de la ville est un marché consacré à l’étalage pour vivre frais , des vêtements et autres accessoires de maison et coiffure ;le marché des petits métiers et celui de Newbell offrent un moyen d’expression aux call boxeurs ,aux artisans de la région et ceux venus d’ailleurs . Le soir les femmes venus des villages voisins viennent y exposer les fruits de leur dur labeur .Nsolé à la sortie de la ville, à la différence  des autres , prête le flanc à la gare routière qui exhibe  à son tour des bars restaurants permettant aux voyageurs de s’approvisionner et de s’abreuver  au passage ,  le marché d’ Abang Minkoo est pour sa part le plus près de la frontière Cameroun-Gabon et en cela profite du trafic intense qu’impose la libre circulation en ces lieux .

Ces Plateformes sont des espaces commerciaux vitrines économiques de la commune qui tendent à redorer le blason de celle-ci et contribuer au  développement de la population. Avec, les effets d’un vent de rénovation  qui devrait pouvoir se voir dans les prochaines années, sublimant ainsi ces acquis afin d’encourager plus de jeunes à se dynamiser. l’attraction sera encore plus vivante, Serges Nguema Ndong, régisseur du marché des petits métiers  argue d’ailleurs à cet effet  « Mekom assi ne fait que croitre » parlant ainsi du marché des petits métiers, dont il a la charge .  La traînée de poudre des rénovations se disséminant dans ces différents marchés  , Ambam la ville aux multiples facettes attend donc présenter, un visage nouveau à ses visiteurs.

 

 

Partager l'article: