BUEA : Une destination qui respire malgré la crise.

BUEA : Une destination qui respire malgré la crise.

La ville coloniale présente les indices d’une destination sécurisée, malgré la crise sociopolitique qui sévit dans les régions du Sud-ouest et Nord-Ouest Cameroun.

Si les recettes ont drastiquement chuté dans les établissements hôteliers et touristiques de la capitale régionale du sud-ouest, du fait de la crise anglophone dont les échos font chaque jour état de plusieurs exactions de sécessionnistes, il reste que la ville de Buea pour les visiteurs et touristes ne présente les signes d’une ville en guerre ou en insécurité criarde. « Je suis venu ici jeudi soir en provenance de douala ou je réside, après trois jours dans la ville, je n’ai rien remarqué d’anormale » déclare une jeune cadre d’entreprise résidente de la ville de Douala. Les barrières de contrôle de police à l’entrée de la ville semble beaucoup plus rassurer qu’elle n’effraie les visiteurs, qui à l’intérieur de la ville peuvent circuler normalement et librement de jours comme de nuit, fréquenter les lieux publics et de loisirs sans inquiétudes. Les sites touristiques demeurent accessibles et sécurisés. Les opérateurs touristiques aux abois dans cette partie du Cameroun  pensent que l’Etat devrait les accompagner dans une communication stratégique de crise en vue rassurer les tour-opérateurs et les touristes intérieurs sur la fiabilité de la ville de Buea et ses environs y compris la ville  balnéaire de Limbe voisine. Buea est  situé au pied du Mont Cameroun un volcan en activité, à 1 000 mètres d’altitude avec un climat frais qui a amené les Allemands à en faire la capitale du Cameroun de 1901 à 1914.Le « Palais du Gouverneur », comme on l’appelle, est la véritable attraction de cette ville aux allures. Britanniques ajouté au tout nouveau monument de la réunification. La ville regorge de nombreux établissements hôteliers aux standards internationaux à l’instar du Mountain hôtel, quatre étoiles, parmi les hôtels sélectionnés pour abriter les équipes et officiels de la prochaines coupe d’Afrique des nations en 2019.

 

Partager l'article: