Cameroun : Un colloque sur la valorisation du tourisme de mémoire

Les acteurs du tourisme participent du 6 au 7 décembre 2018 à un colloque scientifique sur la valorisation du tourisme de Mémoire. La réflexion menée par les experts en la matière a lieu dans la salle de conférence  de  la délégation régionale du tourisme et des loisirs du littoral.

pour cette rencontre, placée sous son haut patronage, le Ministre d’Etat, ministre du tourisme et des loisirs, Bello Bouba Maigari,  s’est fait représenté par la secrétaire générale du Ministère du Tourisme et des Loisirs. Dans son discours d’ouverture, Angeline Florence  Ngomo  a  situé ce colloque  dans son contexte et exprimé  l’intérêt du Cameroun dans le développement du tourisme mémoriel dont le Cameroun présente un fort potentiel. La secrétaire générale a par ailleurs révélé que « le Cameroun a inscrit la promotion du tourisme mémoriel dans sa feuille de route ». Il s’agira au cours de cette rencontre, de faciliter la compréhension de l’histoire et échanger sur les techniques de développement du tourisme de mémoire au Cameroun. Le célèbre historien, le professeur Daniel Abwa , qui compte parmi les experts conviés à ce colloque aura pour missions de présenter les faits et événements  ayant marqué l’histoire du  Cameroun et qui sont susceptibles de faire l’objet d’une activité touristique. Le tourisme de mémoire, appelé aussi tourisme mémoriel, est une forme de tourisme qui consiste à mettre en avant le patrimoine historique du lieu, en particulier quand le site en question a été marqué par un évènement ponctuel, marquant en ce qu’il peut être fondateur ou potentiellement douloureux.  150  acteurs du tourisme  participent à ces travaux : les responsables des hôtels, les responsables des agences de voyages, les personnels d’accueil et restauration, les guides touristiques , les gestionnaires des sites touristiques , les personnels des délégations régionales et départementales du tourisme et des loisirs et les responsables régionaux des associations et syndicats du secteur touristique.

 

 

Partager l'article: