MAYI 2018 : Le Peuple Batanga du Cameroun en effervescence

la ville de Kribi était en effervescence ce jour à l’occasion de l’ édition 2018 de la fete « Mayi  » du peuple Batanga qui a rassemblé les ressortissants de la ville côtière et les touristes venus de part et d’autre du Cameroun et du Monde d’entier.

Sous un soleil accablant l’édition 2018 de la fête du MAYI a commencé très tôt ce mercredi,  matin. Dès 8hrs, les centaines des de fils et filles de la tribu batanga  ont investi les rues du quartier Mboamanga, arborant  des tenues traditionnelles, masques et des uniformes en pagne, avec tambour, sifflet, balafon , trompettes , émettant des chants de victoires des cris et mélodies de toute so. C’était le début du  carnaval à travers les rues de  Kribi, la cité balnéaire. Après deux heures environs de marche , la caravane a échoué sur la place des fêtes de la ville ou s’est tenue la cérémonie officielle regroupant les autorités traditionnelles, administratives , religieuses et politiques du département de l’océan, présidée par le chef superieur des batanga , Michel Mahouvé III s’est dit satisfait du bon déroulement de ces festivités, « malgré les imperfections ». « Kribi est une terre d’acceuil » a t’il déclaré à la presse invitant toutes les communautés a vivre dans la paix. l’après midi a été marqué par une baignade populaire sur les plage de Mbouamanga. Les festivités se poursuivront toute la soirée au village du festival et dans les foyers et chefferies batanga de la ville. En rappel, La fete « MAYI  » commémore le retour d’exil forcé du peuple Batanga , le 9 mai 1916, et leur arrivée dans la ville de kribi. Durant la Première Guerre mondiale, chassés par les Allemands jusqu’à la défaite de ces derniers, les Batanga avaient dû se réfugier au Sud-Ouest du pays, sur les flancs du Mont-Cameroun.

Partager l'article: