Zurab Pololikashvili : Les satisfactions d’un  séjour ivoirien

Le Secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a effectué un voyage en cote d’ivoire . Une mission de trois jours  à l’issue de laquelle il en est reparti satisfait.

«  Une chose est d’apprendre et une autre est de faire la pratique. Cette école fait la pratique. C’est l’une des meilleures au monde.  Je suis content d’être ici. Car c’est l’un de nos projets. Investir dans l’éducation. C’est du concret ». C’est dans une école d’hôtellerie de Grand Bassam, dans la banlieue abidjanaise, que Zurab Pololikashvili a appris ses impressions sur une Cote d’ivoire dont les progres sont notables en matiere de tourisme et loisirs. L’avion du Secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme, avant cette incursion de Grand Bassam avec Siandou Fofana, le ministre ivoirien du Tourisme, atterrissait à Abidjan le 3 juillet de l’année en cours. Dans les valises du diplomate onusien, trois jours d’échanges avec le pouvoir de Yamoussoukro  pour un inventaire de ce que signifie la Cote d’ivoire au plan ludique et touristique. Il a révélé que pour le tourisme, le ministre et lui travailleront beaucoup. Ces  trois jours de visite, à l’en croire,  produiront d’énormes fruits entre l’OMT et la Côte d’Ivoire. Le ministre Siandou Fofana a salué l’engagement   de Zurab Pololikashvili à visiter la Côte d’Ivoire,  et à faire de cette visite une priorité dans son agenda. « Sa présence parmi nous est un témoignage vivant de l’intérêt qu’il accorde à notre pays en particulier, mais à toute l’Afrique en général. Nous saluons sa présence et cet engagement. Nul doute que cet intérêt qu’il manifeste à l’égard de notre nation est la volonté qu’il a, à accompagner notre stratégie et la volonté  du gouvernement de faire du tourisme, un secteur important pour l’économie ivoirienne. Pendant ces trois jours, nous sommes convaincus que les échanges avec les plus hautes autorités du pays permettront de voir quelles contribution et soutien nous pouvons avoir  de l’OMT », a dit le ministre ivoirien  du Tourisme, Siandou Fofana.

Partager l'article: